La Clinique vous tiens à jour de l'actualité des objets connectés

LE BLOG
Flashgap vous rappelle vos soirées de la veille
15 janvier 2016
Vous êtes sur le pas de la porte, sur le point d’entrer à une soirée qui s’annonce bien ; le lendemain vous êtes dans votre lit. Entre-temps ? Aucun souvenir. Les photos surprises sur Facebook vous angoissent et vous en avez marre de jouer à la police criminelle et ses reconstitutions sans fin. Votre mémoire vous manque ? Il y a une application pour ça. Garder un œil sur son e-reputation Selon ses fondateurs, l’application Flashgap trouve son concept dans le générique du film Very Bad Trip : une mosaïque de photos inattendues qui permettent de retracer la soirée enflammée des principaux protagonistes. Concrètement, l’interface repose sur la combinaison originale entre une story sur Snapchat et le flux de photos disponibles sur Icloud. Elle reproduit une chronologie de la soirée en collectionnant des instants choisis par les utilisateurs. L’aubaine est grande pour tout ceux qui souffrent de selfite et photobombite aiguë, y compris sur les appareils des autres. Les photos restent sur l’interface - hors de portée d’éventuels employeurs ou recruteurs - et cesseront ainsi de polluer votre carte de visite 2.0
La disponibilité des photos reportée au lendemain Le fonctionnement de Flashgap est très simple. L’un des participants à l’événement crée un album dédié que les autres sont invités à rejoindre. Une fois la soirée débutée, chacun peut désormais publier en toute impunité et s’adonner à un reportage immersif et personnalisé. A la croisée des talents. Il y a tout de même une seule règle en vigueur, et non des moindres : il n’est pas possible de consulter les photos avant le lendemain midi, au moment où le soleil sera à son zénith, au contraire de certains. Les photos mystères ne sont dévoilées qu’aux participants et non au grand public. Récupérables, elles permettent de privatiser le ridicule qui est laissé entre les mains de personnes de confiances. C’est la plus-value Flashgap. En mettant l’esprit very bad trip de côté, et l’océan de black-out qu’il implique, l’application peut également convenir pour tout autre type d’événement qui ne dirait pas non à son propre album photo collaboratif. Tout le monde a le droit à son compte rendu ! De grandes ambitions Le marché européen n’était qu’un début pour Flashgap, l’équipe des fondateurs souhaite conquérir l’Amérique. Pour preuve : l’importante levée de 1,5 millions d’euros qui a précédé le début de la conquête de l’Ouest par la start-up. Les GAFA peuvent trembler.