La Clinique vous tiens à jour de l'actualité des objets connectés

LE BLOG
Comment passer à côté de la super cagnotte au loto à cause d’une application smartphone
7 janvier 2016
Il y a de quoi s’étrangler avec son thé… C’est ce que l’on peut poliment se dire lorsque l’on se met à la place des Nylan, agréable couple britannique domicilié à Leicester pour qui 2015 s’est finie sur un ascenseur émotionnel plus vertigineux que celui de la Shangaï Tower. Comment faire preuve d’une incroyable déveine au milieu du plus gros coup de chance de son existence ? Mode d’emploi pour passer à côté de 47 millions d’euros au loto. Etape 1 : télécharger l’application de la loterie S’ils n’en sont pas au stade de sortir d’un casino en sous-vêtements ou couverts de goudrons et de plumes, David et Edwina Nylan constituent tout de même un solide couple de joueurs. Pour preuve : ils ne laissent aucun répit à leur compte sur l’application officielle de la national lottery qui permet notamment de générer des grilles aléatoirement sur commande. Étape 2 – gagner la super cagnotte Après avoir nonchalamment validé une grille, les Nylan vaquent à leurs occupations puis suivent le tirage d’un œil distrait et routinier. Sauf que cette fois-ci, pas de blague, c’est le jackpot ! Le tirage du mercredi 23 décembre sort les 6 chiffres fatidiques : le 01, 02, 04, 19, 28 et le 41. Oh my God. Surtout si l’on découvre le chiffre le plus intéressant de la soirée, celui du gain. 35 millions de livres étaient en jeu soit 47 millions d’euros ! C’est Noël avant l’heure. Étape 3 – s’apercevoir que la grille n’a pas été validée S’imaginant déjà nager dans une piscine de billets, les Nylan vérifient leur tirage sur leur smartphone pour s’apercevoir qu’il n’y a aucune trace de confirmation de la part de Camelot, l’opérateur du loto. Étrange. L’inquiétude monte… … et le couple a raison de se méfier : il ne restait que 60 pence sur son compte si bien que le ticket n’a pas pu être enregistré. Ils avaient bien tenté de le recharger et pensaient l’avoir fait, mais n’avaient pas pris la peine de vérifier, trop occupés à préparer Noël. S’ils ont bien tenté de convaincre la loterie nationale, celle-ci s’en est tenue à la procédure : les joueurs ont bien multiplié les tentatives pour enregistrer leur billet sur l’application mais, la validation ayant échoué, le gain ne peut être versé. Étape 4 – être beau joueur Ce n’est pas pour rien que les anglais se trouvent à l’origine de l’expression « fair-play ». Pourtant profondément dépités, David et Edwina sont restés dignes dans leurs déclarations aux journaux et tabloïds nationaux : « nous sommes dégoûtés mais que pouvons nous faire. (...) Malgré tout, nous sommes une famille qui restons unis et sommes reconnaissants pour ce que nous avons ». Même s’ils n’auraient pas dit non à quelques millions de livres pour arrondir la fin d’année.