La Clinique vous tiens à jour de l'actualité des objets connectés

LE BLOG
La malédiction de la tartine frappe également les smartphones
25 janvier 2016
Un petit moment d’inattention et voilà que la tartine croustillante s’écrase lamentablement sur le sol, face contre terre, dans de grands éclats de mie et de confiture. C’est sordide. Le destin semble d’un coup si capricieux… Les tartines présentent la fâcheuse habitude de toujours tomber du mauvais côté. Cette réalité tragique, la physique peut malheureusement l’expliquer. Et ce n’est pas tout. Selon Robert Matthews, théoricien du phénomène, un autre objet du quotidien partagerait cette douloureuse caractéristique : le smartphone… La science perce le mystère Aucune force mystique ou quelconque génie du mal - redouté par les adeptes du culte du toast - ne suffiraient à expliquer pourquoi la tartine se retrouve systématiquement du mauvais côté du carrelage après avoir fait le grand saut. L’explication est purement logique et scientifique. Robert Matthews a identifié les odieux responsables : la masse de la tartine, la hauteur moyenne à laquelle celle-ci est tenue et la position-même dans laquelle le pain est saisi. La physique fait ensuite le reste. Difficile de lutter contre cela. Pour le smartphone, toujours selon le théoricien, le phénomène est le même. L’appareil est généralement tenu à hauteur de la poitrine, les doigts très proches de son centre de gravité. Un lâché involontaire imprime une rotation au portable qui commence à tourner sur lui-même. Selon la hauteur moyenne de la chute et la vitesse de rotation, le malheureux présente 60% de chances de tomber du côté de son écran. Pas encourageant. smartphone_tartine_théorie Une étude commanditée par Motorola Si Robert Matthews aime sûrement son métier, il ne s’est tout de même pas amusé à calculer ces probabilités pour le plaisir. Son statut d’expert en plongeon de tartine a intéressé Motorola qui voulait savoir pourquoi autant d’utilisateurs de smartphone utilisaient un appareil dont l’écran était cassé. De quoi ensuite vanter les mérites de l’un des derniers modèles de la marque, le Motorola Turbo 2, sorti fin novembre dernier. Celui qui est commercialisé sous le nom de X Force en France pouvait en effet s’enorgueillir de la flatteuse réputation d’ « incassable ». Un statut qui a motivé l’équipe de Guizmodo à se filmer en train de le faire tomber plus de 70 fois sur un sol bétonné, pour un résultat tout à l’honneur de l’appareil qui avait plutôt bonne mine. Trop fort.